Questions et réponses sur la marijuana et sa consommation

Un peu d’histoire (la relation entre la marijuana et les humains selon les époques) 2e PARTIE

La relation entre la marijuana et les humains 2e partie (du 19e siècle à aujourd’hui).

Dans la première partie, nous avons vu que les perceptions sur la marijuana ont évolué avec les époques mais que dans l’ensemble, celles-ci étaient plutôt positives à mesure que l’on découvrait ses vertus.

De 1850 à 1937, soit pendant presqu’un siècle, la marijuana prenait de plus en plus sa place comme un médicament de choix pour traiter de nombreux maux. En même temps, au début des années 1920, la marijuana se consommait de façon plus fréquente comme produit récréatif, particulièrement par les musiciens afro-américains de jazz de l’époque et par les immigrés d’origine mexicaine.

En 1937 tout a changé! La marijuana est devenue une drogue illégale et dangereuse.

En réalité le mouvement a commencé un peu plus tôt. Il y a d’abord eu la prohibition de l’alcool aux États-Unis entre 1919 et 1933. Quand on connaît les conséquences de cette prohibition (marché de contrebande dirigé par la mafia, violence, empoisonnements causés par des produits de mauvaise qualité, criminalité, etc.) il est surprenant que les autorités américaines aient voulu reconduire, pour une autre substance, une pratique qui avait clairement fait plus de mal que de bien. Comme le disait si bien Albert Einstein : ‘’La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à des résultats différents.’’

Après la fin de la prohibition de l’alcool en 1933 donc, la marijuana devenait la nouvelle cible des autorités gouvernementales américaines. Le sensationnalisme journalistique reliant la consommation de marijuana à des actes violents (en omettant volontairement les autres causes possibles comme la consommation d’alcool ou la santé mentale des personnes en cause) faisaient les beaux jours de plusieurs journaux de l’époque, et particulièrement ceux de William Randolph Hearst qui avaient des intérêts financiers dans les pâtes et papiers et qui voyait d’un mauvais œil la compétition que pouvait lui faire le chanvre (plante de cannabis).

Les secteurs industriels du coton et du nylon souhaitaient aussi voir ce compétiteur disparaître de la mappe au moment où une nouvelle machine capable d’extraire plus facilement la fibre de chanvre venait de voir le jour.
La déjà puissante industrie pharmaceutique souhaitait, elle aussi, éliminer la compétition de cette plante facile à faire pousser, accessible à tous et peu coûteuse, qui peut guérir nombre de symptômes pour lesquels elle fabriquait déjà des médicaments de synthèse.

Les politiciens et les industriels de l’époque ont aussi utilisé à leur avantage le racisme (l’arrivée massive d’immigrants mexicains aux États-Unis, avec les problèmes raciaux et ceux associés au travail que cela apportait) pour facilité l’installation de cette loi (la marijuana étant associé aux mexicains). On l’associait aussi à la communauté afro-américaine, plus particulièrement aux musiciens de jazz noir, à une époque où le racisme culminait.

À cette période il y avait aussi les groupes puritains, qui souhaitaient nettoyer le pays du vice. Il devenait donc facile pour les politiciens de l’époque de cacher leur appui aux secteurs économiques les plus puissants du pays sous le déguisement du puritanisme. La propagande anti-marijuana est donc née à ce moment.

La décision gouvernementale d’interdire le cannabis fut accompagnée par une campagne publicitaire qui associait la consommation de marijuana au crime, à la violence et à la décadence morale. Aujourd’hui tout cela nous semble caricatural, mais à cette période, cela a eu une grande influence sur la société en général, et il reste, encore de nos jours, des restes de ces peurs non justifiées.

Par la suite sont venues les années ’60 et ’70 où la jeunesse de l’époque a utilisé la marijuana comme symbole de liberté et d’ouverture. Sa consommation était particulièrement prisée par les étudiants universitaires occidentaux et les membres du mouvement hippie.

Vinrent les années ’80 où la société occidentale a eu droit à une autre vague de propagande négative où on accusait la marijuana de détruire les cellules de cerveau et de mener vers la consommation de drogues dures. Les recherches scientifiques ont depuis clairement prouvé que cela était complètement faux et non fondé, mais pour plusieurs citoyens le message était déjà enregistré. On n’entend de moins en moins cette propagande négative, mais ces peurs sont encore présente, particulièrement chez les gens plus âgés de notre société.

Mais le vent a tourné, tranquillement. La Californie a instauré un programme de marijuana médicinale en 1996, puis le Canada a fait de même en 2001. Depuis, plusieurs pays ont emboîté le pas. La marijuana médicinale est de plus en plus accessible sur la planète.

Mais depuis le début des années 2010 c’est un autre mouvement que l’on voit prendre forme, celui de la légalisation de la marijuana pour tous les adultes.

La «guerre contre la drogue » est un échec lamentable. Malgré les arrestations, les emprisonnements et les coûts reliés à ceux-ci, la consommation n’a jamais été aussi importante. Certains pays et États ont donc choisi de faire autrement. Pourquoi ne pas contrôler la production, la distribution et la vente de la marijuana plutôt que de laisser tout cela dans les mains d’organisations criminelles? Pourquoi ne pas éduquer, sensibiliser et informer plutôt que de punir les utilisateurs? Une voie plus sensée et sûrement plus efficace pour mener à une utilisation plus raisonnable et contrôlée de la consommation des produits de cette plante. Mais une voie qui demande beaucoup de travail pour défaire les peurs créées par des décennies de prohibition.

6 Comments

  1. maglie calcio poco prezzo sur 1 juillet 2017 à 2:01

    I do not even know how I ended up here, but I thought this post
    was great. I do not know who you are but definitely you are going to a famous blogger if you are not already 😉 Cheers!

    maglie calcio poco prezzo

  2. Chelsea fotbollströja sur 16 septembre 2017 à 4:58

    I am extremely inspired along with your writing talents and also well as with the layout on your blog. Is that this a paid subject or did you modify it your self? Either way stay up the excellent high quality writing, it’s rare to peer a nice blog like this one today..

  3. maglia inter manaj sur 16 septembre 2017 à 11:37

    I like the helpful info you provide in your articles. I’ll bookmark your weblog and check again here regularly. I am quite certain I’ll learn many new stuff right here! Best of luck for the next!

  4. balenciaga sneakers sur 14 septembre 2019 à 11:24

    I have to voice my gratitude for your kind-heartedness for men and women that absolutely need assistance with this one subject matter. Your special commitment to passing the solution along had been really practical and has truly encouraged associates just like me to achieve their goals. Your own useful recommendations can mean a lot to me and further more to my fellow workers. Thanks a ton; from all of us.

  5. jordans sur 16 septembre 2019 à 1:09

    I needed to send you one very small word so as to say thanks as before over the magnificent views you have contributed in this article. This is simply surprisingly generous of people like you to make without restraint what a lot of people might have supplied for an e book to end up making some dough for themselves, most importantly considering that you could possibly have done it in the event you considered necessary. The good ideas in addition served to become good way to fully grasp that other people have the identical fervor really like my personal own to see many more related to this problem. I’m certain there are many more fun periods in the future for folks who scan through your site.

  6. jordan retro sur 19 septembre 2019 à 8:59

    I must express appreciation to the writer for bailing me out of such a predicament. As a result of searching throughout the internet and getting thoughts which are not helpful, I thought my entire life was gone. Living without the presence of strategies to the problems you’ve sorted out as a result of your main site is a serious case, as well as ones which might have badly affected my entire career if I had not encountered the blog. Your primary know-how and kindness in controlling all the things was invaluable. I’m not sure what I would have done if I had not come across such a subject like this. I can at this time relish my future. Thanks a lot very much for your high quality and effective guide. I will not hesitate to propose your blog post to anyone who wants and needs guidance about this subject.

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Infolettre

À s'inscrivant à l'infolettre, vous pourrez recevoir de l'informations supplémentaires.

Merci! Surveillez votre boîte courriel puisque vous devez confirmer votre inscription.