Questions et réponses sur la marijuana et sa consommation

Auto-culture du cannabis, touches pas à mon pot!

Vous le savez probablement déjà, Québec n’a pas l’intention de permettre l’auto-culture du cannabis. Vous pensiez peut-être avoir un spécimen de cette magnifique plante sur votre balcon l’été prochain? Oubliez ça! C’est du moins ce qui a été annoncé dans le projet de loi du gouvernement du Québec le 16 novembre dernier.

Mais si j’étais vous j’attendrais un peu avant de mettre aux poubelles l’idée de cultiver cette plante qui soulage l’humanité de nombreux maux depuis des millénaires. Ce n’est peut-être pas aussi réglé qu’on tente de nous le faire croire. D’un autre côté, je ménagerais aussi mon optimisme, car rien n’est certain.

Droit ou non à l’auto-culture, on peut quand même se poser la question: Pourquoi est-ce si important de pouvoir cultiver son propre cannabis quand on sait que le produit sera disponible, prêt à être consommé, dans les nouvelles succursales de la SQC?

Ce droit à l’auto-culture est important pour plusieurs raisons:

L’ordre de celles-ci varie selon les personnes à qui on pose la question. Mais les principales sont:

  • C’est moins cher: Le pot se vend au gramme (mais aussi en quantité plus grande). Le prix au gramme sur le marché illicite étant aux environs de 5 à 10$ le gramme selon les quantités, la qualité et le vendeur. Sur le marché légal il sera probablement de 7 à 10$ le gramme selon ce qui a été annoncé. Le produire soi-même coûte, bien sûr, beaucoup moins cher. Selon la méthode (intérieur vs extérieur, etc, …) et la productivité, il est possible de produire son pot pour moins de 3$ le gramme et pour pratiquement rien si vous le cultivez dans un pot sur votre balcon ou en pleine terre dans votre jardin.
  • C’est facile à faire pousser: Bien sûr il y a plusieurs aspects techniques si on veut cultiver comme un pro, mais cette plante peut aussi pousser avec un minimum de soins et d’entretien dehors. Vous ne récolterez peut-être pas des tonnes de produit haut de gamme, mais vous allez avoir quelque chose de bien pour peu d’effort.
  • La fierté de créer quelque chose à partir de presque rien: Vous vous demandez peut-être pourquoi plusieurs se donnent la peine de cultiver des tomates quand on les offres au moment des récoltes à un prix ridicule et à la caisse dans les marchés publics? Si vous vous posez la question c’est que vous n’avez probablement jamais ressenti la fierté du jardinier. Celle de cueillir et d’apprécier le fruit du labeur. Nos ancêtres ont fait ça depuis toujours. De se dire: ça c’est mes tomates, ou de se dire: ça c’est mon pot, c’est pareil! Et quel plaisir de partager votre précieuse récolte avec parents ou amis: « J’ai de belles fleurs séchées pour toi, je les ai fait pousser moi-même et en plus elles sentent bon! »
  • Le fait de produire exactement ce que l’on souhaite: Le cannabis se décline en milliers de variétés ayant chacune leurs caractéristiques en ce qui a trait au goût et aux effets. Vous aimez le goût chocolaté de la variété Chocolope, les arômes d’agrumes de la variété Tangerine Dream ou Clementine, l’effet euphorisant de la populaire OG Kush, la relaxation musculaire et l’effet apaisant du Granddaddy Purple? Produire votre propre cannabis vous permet de produire la variété qui vous plaît et qui ne sera peut-être pas présente sur les tablettes des quelques rares boutiques de la SQC.
  • La certitude que votre produit est de qualité: Vous voulez du pot bio? Vous voulez être certain que votre pot n’a pas été pulvérisé aux pesticides? Qu’il n’a pas été bourré aux engrais de synthèse jusqu’à la dernière minute avant la récolte? Qu’il a poussé aux petits soins et avec amour? Alors la solution est simple: il faut le faire soi-même!
  • Et il y en a plein d’autres des raisons pour pratiquer la culture du cannabis:
  • La phytothérapie: Les bienfaits de s’occuper d’une plante sont réels. Ceux qui l’ont expérimenté le savent très bien.
  • Le fait de pouvoir consommer les feuilles fraîches (et même les petites fleurs) dans des smoothies: Pas d’effet psychoactif, mais des bienfaits extraordinaires sur la santé de certains individus, sains ou malades.
  • Le fait d’embellir vos plates-bandes et potagers de cette plante d’une grande beauté.

Bien sûr, tous ne veulent pas se donner la peine de cultiver et de produire leur propre pot. Mais ceux qui souhaiteraient le faire devraient pouvoir cultiver, sans risque, cette plante aux nombreuses vertus. Que le produit de la plante soit légal alors que la plante ne l’est pas c’est assez incohérent merci. C’est comme si les pommes étaient légales mais qu’on ne pourrait avoir un pommier dans sa cour. Parlez-moi d’un monopole!

Qu’on l’on puisse cultiver quelques plants de cannabis n’est pas trop demander. Des humains l’ont fait à différentes époques avant nous, pour leur plus grand bien dans la plupart des cas. Le cannabis est une plante thérapeutique, qu’on se le dise. Qu’elle soit utilisée pour traiter les symptômes d’une maladie ou pour nous permette de prendre une pause du rythme infernal de nos vies de fou, elle fait du bien à plusieurs. Et de pouvoir cultiver une des sources de notre bien-être devrait être un droit fondamental.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 Comments

  1. Pabloishna sur 25 novembre 2017 à 10:14

    Où pouvons nous trouver de bonnes semences?
    J’aime bien l’idée du smoothie!!
    Un ptit atelier d’infos pratiques serait pas mal non plus!! 🤓😎

    • André Gingras sur 29 novembre 2017 à 2:16

      Les semences de cannabis sont faciles à trouver sur internet. Le choix est énorme. J’aborde d’ailleurs ce sujet dans une de mes prochaines capsules de Cannabis 101 sur ma page Facebook André Gingras auteur. Les ateliers pratiques sont une bonne idée. Mais actuellement j’ai plus d’idées que de temps pour les réaliser. Mais je ne dis pas non… Merci pour la suggestion et pour le commentaire. Salutations! André

Ajouter une réponse Annuler la réponse





Pin It on Pinterest

Infolettre

À s'inscrivant à l'infolettre, vous pourrez recevoir de l'informations supplémentaires.

Merci! Surveillez votre boîte courriel puisque vous devez confirmer votre inscription.