Questions et réponses sur la marijuana et sa consommation

L’herbe c’est pour les hippies!

Pour la plupart d’entre nous, consommer du cannabis veut dire fumer un joint. Certains vont mélanger un peu de tabac avec leurs fleurs de cannabis séchées, ce qui est une fort mauvaise idée du point de vue de la santé du consommateur. L’apport de tabac au mélange est plus populaire chez les européens que chez les nord-américains. Une autre différence culturelle j’imagine.

Si vous voulez bien me laisser vous raconter une petite anecdote personnelle (ce que je fais rarement dans ce blogue)… Lors de mon voyage au Colorado où je logeais dans une auberge de jeunesse où se trouvait des gens d’un peu partout sur la planète, dont plusieurs venaient profiter des joies de cannabis, je prenais toujours le temps de demander qui venait de rouler le joint qui arrivait vers moi lors de séances de consommation en groupe (qui pouvaient être formés de 3 ou 4 individus à plus d’une dizaine à l’occasion). Pourquoi cela? Parce que quand le joint en question avait été préparé par des visiteurs d’Europe, et même d’Australie, ils contenaient pratiquement toujours du tabac, alors que ceux préparés par des gens du pays de l’Oncle Sam n’en contenaient généralement pas. Dans le premier cas je m’excusait simplement d’être un  »fancy smoker » et je passais vers la gauche sans me servir. Dans l’autre cas je profitais bien sûr des plaisirs de Marie-Jeanne. Je n’apprendrai rien à personne si je dis que de fumer, peu importe le produit, n’est pas très bon pour la santé. Mais à cet égard, le tabac est bien pire que le cannabis, c’est la science qui le dit!

Pour en revenir à notre sujet, disons que la majorité des gens ici ne remplissent leurs joints qu’avec des fleurs de cannabis, que du bon vieux pot. Moins pire que le mélange avec tabac, le joint ne contenant que du cannabis est tout de même irritant pour les voies respiratoires, en plus de dégager une forte odeur qui déplaît à la majorité des non-consommateurs. Malgré ces inconvénients, fumer des joints reste, et de loin, la façon la plus courante de consommer du cannabis. C’est la pire, mais la plus populaire. Mais tout cela est en train de changer. Tellement qu’il est raisonnable de croire que consommer le cannabis de cette façon semble de plus en plus archaïque.

J’ai déjà parlé de la vaporisation qui est une méthode intéressante, mais le futur du cannabis va encore plus loin. Dans les endroits où le cannabis est légal, comme certains états américains, on est en train de voir un mouvement dans les modèles de consommation. Ce qu’on observe là-bas c’est que les gens achètent de moins en moins de cannabis sous forme de fleurs séchées et de plus en plus les autres formes du produit.

Quelles formes? Il y a d’abord une grande mode des concentrés. Les plus vieux vont penser aux hashish, mais les produits en vogues ressemblent plus à de la cire dorée, du caramel ou à des produits de l’érable tiens! et portent plusieurs noms anglophones: shatter, wax, live resin, etc. Un univers que j’explorerai probablement lors d’un futur blogue.

Mais l’industrie du cannabis va plus loin encore. Les façons de consommer le produit ne font qu’augmenter. Ne serait-ce que pour les produits comestibles. Ceux-ci vont faire leur apparition au Canada un an après la légalisation, soit en 2019, et vous allez voir qu’on est loin des brownies! Oui bien sûr il y a les brownies, biscuits, muffins et les autres. Mais les gummies, suçons, chocolats, gommes et bonbons de toutes sortes sont des façons de plus en plus populaires pour faire le plein de THC, de CBD ou des deux de façon discrète et agréable.

Et puis il y a aussi d’autres façons qui risquent d’entrer dans les mœurs. Les boissons contenant des cannabinoïdes par exemple, vont-elles éventuellement remplacer la consommation de boissons alcoolisées? Les gens vont ils éventuellement choisir une limonade infusée au THC plutôt qu’une limonade alcoolisée?

Et si fumer, boire ou manger les produits du cannabis c’est moins votre genre, peut-on vous suggérer une autre méthode? Une petite capsule de cannabis actif en poudre à avaler en sirotant votre jus de fruits ou votre Kumbucha ça vous dit? Vous préférez peut-être un petit  »spray » d’huile de cannabis à la menthe sous la langue? Plusieurs de ces produits sont actuellement disponibles pour les patients qui ont accès à du cannabis médicinal soit dit en passant.

Tout cela ne sont que quelques exemples de produits qui vont éventuellement inonder le marché du cannabis récréatif dans les prochaines années. Pas au début bien sûr, mais plus tard? À peu près certain!

Alors quoi? ce n’est plus cool de fumer un joint? Ça fait hippie? Ce n’est pas moi qui va vous le dire, mais possible que dans quelques années quelqu’un d’autre le fasse.

 

 

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Infolettre

À s'inscrivant à l'infolettre, vous pourrez recevoir de l'informations supplémentaires.

Merci! Surveillez votre boîte courriel puisque vous devez confirmer votre inscription.