Questions et réponses sur la marijuana et sa consommation

Fumer du pot n’est pas bon pour tout le monde!

À travers mes interventions sur les réseaux sociaux et dans les médias, autant que lors de mes échanges interpersonnels avec des gens de mon entourage, j’entends plusieurs anecdotes et plusieurs histoires personnelles sur les effets, autant positifs que négatifs qu’a la consommation de marijuana. Ces histoires concernent souvent directement les personnes qui me les partagent, mais quelquefois aussi des personnes de leur entourage. L’éventail des possibilités est tellement vaste que quelqu’un qui ne serait soumis qu’à une seule de ces anecdotes pourrait croire que la marijuana est une substance nocive et vraiment malsaine, alors qu’un autre personne qui entendrait un autre témoignage serait porté à croire que la marijuana est une substance miraculeuse, un véritable cadeau des dieux.

La réalité est que c’est deux choses sont vraies. La marijuana est un produit tout à fait inapproprié pour certains et tout à fait indiqué pour d’autres. Et dans une situation telle que celle que nous vivons actuellement, soit la légalisation prochaine des produits du cannabis, certains ne voient qu’un côté de la médaille et cela a tendance a polariser le débat. Il y en a qui pensent que le pot c’est bon pour eux, ce l’est donc pour tous le monde. Et il y en a, probablement encore plus, qui pensent que le pot c’est carrément mauvais parce qu’eux ou parce que quelqu’un de leur entourage vit ou a vécu une expérience négative par rapport à la consommation de la substance.

Un peu de recul nous permet quelquefois de voir plus clair. Permettez-moi de sortir un peu du sujet pour un instant. Mettons de côté la question: le pot c’est bon ou mauvais. Posons-nous plutôt la question: un couteau, c’est bon ou mauvais? Si vous posez cette question à un policier ou à un cuisinier vous risquez de recevoir deux réponses diamétralement opposées. Un couteau peut blesser, il peut même provoquer la mort. Mais quand vient le temps de couper du pain ou de la viande, rien ne le remplace. Un lit, c’est bon ou mauvais? Je ne sais pas si vous le saviez mais plus de gens meurent dans un lit que n’importe où ailleurs. Le lit est pourtant l’endroit ou l’on dort et ou on fait l’amour, (pour la plupart d’entre nous du moins), deux activités essentielles à notre survie comme individu et comme espèce.

Vous voyez très bien où je veux en venir: la marijuana est un produit inapproprié pour celui qui en devient dépendant et qui perd tranquillement, à cause de sa consommation, le contrôle de sa vie. Et ces cas existent, on ne peut pas le nier. La consommation de marijuana n’est pas bonne pour tout le monde, on doit le dire haut et fort. Certains individus qui l’expérimentent observent qu’il ne se sentent pas bien pendant ou après la consommation. Nous sommes tous différents et ne réagissons pas de façon identique aux substances que nous consommons. C’est vrai pour le pot autant que pour les médicaments d’ordonnance.

Pour qui donc consommer des produits du cannabis est probablement une mauvaise idée?

  • Les jeunes. On l’a dit cent fois. Tant que le cerveau n’est pas bien développé, il est préférable de consommer le moins possible de substances psychotropes. C’est vrai pour le pot, ce l’est autant, sinon plus, pour l’alcool. Selon les recherches portant sur le sujet, c’est la consommation avant l’âge de 15 ans qui a le plus d’impact. Une fois l’âge de 17 ou 18 ans atteinte, celui-ci serait beaucoup plus subtil.
  • Les gens au prise avec des problèmes de santé mentale. On entend beaucoup parler de psychoses et de schyzophrénie comme si c’était quelque chose de très courant, ce qui n’est pas le cas (il y aurait un peu moins de 1% de personnes souffrant de schyzophrénie dans la population). Mais de façon générale, les personnes au prise avec des problèmes de santé mentale devraient, dans la majorité des cas, éviter la consommation du produit.
  • Enfin, et ce n’est pas rare, ceux qui ont de la difficulté à gérer leur consommation et qui deviennent plus ou moins dépendants de la substance au point d’en consommer quotidiennement avec, dans la plupart des cas, des impacts sur leur vie personnelle, familiale ou professionnelle. Cela représenterait environ 9% des consommateurs de marijuana.

Alors oui, le pot n’est pas bon pour tout le monde, on s’entend la dessus!

Une fois qu’on a fini de dire tout ça, on fait quoi de tout les autres. On fait quoi de la très grande majorité des consommateurs, c’est-à-dire ceux qui consomment la marijuana de façon occasionnelle ou de façon plus ou moins régulière, qui sont des adultes, n’ayant pas de problèmes de santé mentale particuliers et qui ajustent leur consommation au gré des périodes de leur vie sans que la substance ne leur nuise. Ceux pour qui la marijuana est bienfaisante car elle calme leur anxiété. Ceux pour qui elle permet de mieux s’endormir. Ceux pour qui elle soulage leurs petits ou pas si petits bobos. Et que fait-on de ceux qui choisissent de la consommer simplement pour passer un bon moment seul ou avec des amis, pour s’amuser ou pour se détendre, ou qui le font dans le but d’expérimenter la vie autrement. Ils sont nombreuses ces personnes, mais on les entend peu, on les voit peu, tellement qu’on a tendance à croire qu’ils n’existent pas. Et pourtant…

La vie humaine est un parcours qu’on ne fait, jusqu’à preuve du contraire, qu’une seule fois. Et c’est un parcours pas toujours facile vous en conviendrez. Ne devrait-on pas être en droit de choisir au cours de celui-ci, en autant que l’on ne nuit pas aux autres autour de soi, les expériences que l’on veut vivre?

Ceux pour qui la marijuana ne convient pas devraient s’en abstenir, tout simplement. Ceux pour qui elle convient et qui la consomment de façon responsable, devraient pouvoir en profiter pleinement, sans obstacles légaux et sans jugements.

Voilà!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 Comments

  1. Pabloishna sur 9 septembre 2017 à 9:33

    …. bien d’accord :
    Une même chose peut mener un être à se construire ET cette même chose peut en amener un autre a se détruire …..
    Pas évident ce sujet !!!
    SI chacun parvenait à une meilleure connaissance de soi , TOUS serait en mesure de faire des choix plus conscients, à savoir si une chose peut leur être favorable ou non …
    ON ne peut standardiser les choses, jusqu’ à un certain point du moins…..
    MERCI pour les lectures 🙂

    • André Gingras sur 11 septembre 2017 à 10:59

      Et merci à vous pour votre commentaire: très pertinent et très juste!

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Infolettre

À s'inscrivant à l'infolettre, vous pourrez recevoir de l'informations supplémentaires.

Merci! Surveillez votre boîte courriel puisque vous devez confirmer votre inscription.